Blog Shanti Travel - Voyage et récit sur l'Inde

Sur les traces du Yéti : trek en famille

Des montagnes arides et colorées, des vallées verdoyantes, des monastères bouddhistes sur des promontoires rocheux… Le long du fleuve Indus, de Hemis à Temisgam en passant par Leh, le Ladakh révèle toute sa splendeur. Ce parcours « trek et rafting » de 12-13 jours, organisé par Shanti Travel, est idéal pour un trek en famille au ladakh , de mai à octobre.

 

(L'avantage de ce trek réside dans le fait que chaque enfant dispose d’une mule afin de pouvoir se reposer lorsqu'il est fatigué par la marche.)

 

trek en famille, circuit au ladakh, trek au ladakh, voyage en indeLa randonnée commence par une marche de 3 à 4 heures vers le petit village de Sabu, entouré de champs d’orge. Bien qu'il se trouve à une dizaine de kilomètres de Leh seulement, ce hameau est un véritable havre de paix. Il est célèbre pour ses eaux médicinales et sa lhamo, doyenne des chamans du Ladakh, qui guérit ses patients grâce à une transe de possession rituelle (chamanisme). Malheureusement, cette dernière étant trop âgée, elle n'exerce plus qu’à de rares occasions.

Nous déjeunons, puis  rencontrons les moines bouddhistes du monastère de Sabu, avant de visiter la gompa, modeste annexe d'un grand monastère propice à la méditation. Le dépaysement est à nouveau total car l'hébergement se fait en yourte mongole !

 

Le lendemain, nous prenons la route en direction de Spituk pour nous lancer dans une session de rafting, à la confluence du fleuve Indus et du fleuve Zanskar. L'aventure, plutôt tranquille, dure environ 3 heures, dans de magnifiques gorges aux couleurs rouge, jaune, orange... Nous finissons la journée dans le petit village traditionnel de Basgo, citadelle incontournable.

 

Le jour suivant, ce trek en famille  reprend en direction du monastère de Likir. Situé entre Basgo et Saspol, Likir se trouve sur le passage de l'ancienne voie caravanière entre le Cachemire et Leh. Une centaine de moines résident dans ce monastère, dont le Supérieur est un jeune frère du Dalaï Lama. Ce lieu impose à ses recrues une discipline extrêmement rigoureuse. Quant à nous, il nous faut continuer la marche toujours plus vers le nord-ouest : monter le col du Pobe La, descendre au village de Sumdo, gravir le col de Charatse La, pour finalement redescendre vers Yangtang. La balade ne prend pas plus de 4 heures et offre des panoramas magnifiques sur des montagnes enneigées et des vallées verdoyantes.

 

Deux options s’offrent ensuite à nous :

- Une journée de repos et d'exploration des environs. Nous pourrons alors rencontrer des Ladakhis, peuple sympathique et cuisine au ladakh, trek au ladakhspontané. Pourquoi pas aider le muletier à nourrir ses animaux ou le cuisinier à la préparation du repas ! Vous pourrez alors vous rendre compte de la façon dont il parvient à établir un menu complet avec trois fois rien ! Régal pour les yeux, les narines et le palais !

- Une excursion vers le monastère de Rizong (3 à 4 heures de marche), isolé sur un promontoire rocheux. Le sentier pour s’y rendre serpente dans de magnifiques gorges de couleur ocre, avant de déboucher sur des champs d’orge, de pommiers et d’abricotiers. Deux kilomètres après Rizong se trouve la nonnerie de Chulichen, où résident une trentaine de filles de 8 à 16 ans. Pendant que des moinillons ramassent les abricots, les nonnes les font sécher au soleil et écrasent les amandes pour en extraire l'huile.

 

L’étape suivante (3/4 heures de marche) mène toujours plus haut, au nord-ouest, vers le magnifique village de Hemis Shukpachan (3700 mètres d’altitude). Sur le sentier, en passant le col de Tsermangchan, à 3750 mètres, on peut apercevoir des marmottes, des perdrix blanches, des loups et plus rarement des léopards des neiges !

 

trek en famille, circuit au ladakh, trek au ladakh, voyage en indeLe trek se termine par une dernière ascension, celle du col de Mabtak (3720 m). De l’autre côté s’ouvre la vallée agricole de Dangdong Tokpo. La marche prend fin dans le village de Ang ou celui de Temisgam.

 

Le lendemain, nous rentrons sur Leh en passant par Alchi et son monastère. C’est certainement le plus beau monastère du Ladakh, et l’un des chefs d’œuvre de l’art mondial. Datant du 11e siècle, voilà l’un des plus anciens monastères du monde  tibétain ! Les  fresques qui le parent sont d’une finesse rarement égalée dans tout l’Himalaya.

Après une journée libre à Leh pour les derniers achats ou un farniente face au Stok Kangri, il faudra malheureusement déjà penser à faire son sac pour le retour sur Delhi. Vivement le prochain voyage au pays du Yéti !

 

 

Article écrit par Laurige, responsable du pôle Himalaya à Shanti Travel.


Publié à 20:46, le 13-avr-2009, Ladakh
Mots clefs : randonnée ladakhShantitravelvoyage au ladakhtrek au Ladakhtrekking Ladakh

{ Lien }


{ Page précédente } { Page 26 sur 35 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Septembre 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930

Sites favoris

Shantitravel
Breaks from Delhi
Voyage en Inde
Voyage à Moto au Ladakh
Papillon Voyageur
L'Inde en ébullition
Voyages au Rajasthan
Voyages en Inde du Sud
Survivor India
Ceintures d'Avion

Rubriques


Derniers articles

Les Dzongs, forteresses-monastères, symboles d’un Royaume : le Bhoutan
YOGA & RELAXATION EN HIMALAYA
Mustang, le royaume interdit
Le bouddhisme et les danses rituelles
Tracer sans laisser d’empreintes !

Amis

christelle
tatou44510
ellexa59
ludart

Newsletter

Saisissez votre adresse email

shantitravelrajasthan.uniterre.com / indesud.uniterre.com / www.vintagerides.com (voyage en Inde en moto Royale Enfield) / www.porteurshimalaya.org / www.aujourdhuilinde.com / Indeaparis / www.tourisme-en-inde.com / www.inde-en-ligne.com / www.franceinindia.com / ToutPondi.com / shantitravel.com / www.djoh.net / Partir en Inde / alexandre.lebeuan (Linkedin)