Blog Shanti Travel - Voyage et récit sur l'Inde

L'homme des glaciers

   Chewang Norphel, ingénieur Ladakhi âgé de 74 ans, nous reçoit avec le sourire dans son petit bureau du Ladakh Nutrition Project, à Leh. Aux murs sont accrochés des clichés de glaciers en construction. Un hasard ? Nullement : Chewang est le premier homme au monde à avoir crée des glaciers artificiels. Grâce à lui, déjà plus d’une dizaine de glaciers artificiels ont vu le jour au Ladakh.

 

                                                                  

 

   Les Ladakhis appellent « l’homme des glaciers » celui grâce à qui l’eau d’irrigation arrive « au bon moment ». Dans cette région aride de haute altitude, ou les précipitations sont faibles, l’eau est très recherchée, d’autant plus que les glaciers ont fondu de plus de 20% ces 40 dernières années. De plus, contrairement aux glaciers « naturels », qui fondent seulement à partir du mois de juin, les glaciers « artificiels » de Chewang fondent dès les mois de mars-avril, qui marquent le début de la culture des céréales, ce qui permet de meilleurs rendements agricoles. Selon Chewang, « avec le réchauffement climatique, les glaciers reculent et sont aujourd’hui très hauts, et ainsi, ne fondent qu’en juin alors que les semences ont lieu en avril… ».

 

                                

 

   A ce jour, plusieurs régions du Ladakh ont bénéficié de l’invention de Chewang, et de nombreux autres villages espèrent pouvoir profiter bientôt des glaciers artificiels. Pour satisfaire le plus grand nombre de Ladakhis, Chewang a demandé un financement à la Banque Mondiale, qui n’a pas encore répondu par l’affirmative….

 

   Chewang Norphel créa son premier glacier en 1993, dans le village de Phuktsey, dans un lieu situé versant Nord sur une aire de 1500 pieds de long, 200 de large, et 5 pieds de profondeur. Il utilisa des tuyaux de fer pour détourner l’eau d’un ruisseau qui traversait le village, et créa des digues de pierres à intervalles réguliers pour entraver le courant, ce qui créa des petits bassins. Ainsi, l’eau qui coule de la montagne gèle dans les bassins en période hivernale. La masse de glace ainsi formée ressemble à un glacier. « Avec l’arrivée du printemps en mars-avril, la glace commence à fondre et l’eau qui coule est ainsi utilisée pour irriguer les cultures de céréales » (essentiellement orge et blé) nous explique Chewang.

 

                           

 

 

Selon la taille du glacier et l’accessibilité du site, le coût du projet varie « entre 5 000 et 15 000 euros ».

 

Shanti Travel est actuellement en discussion avec Chewang pour participer financièrement à ce projet, et nous vous tiendrons informé de l’évolution.


Publié à 11:35, le 23-aoû-2010,
Mots clefs : InitiativessolidaritéFonte glaciersLadakhClimatNeigeHiver

{ Lien }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Décembre 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 123
45678910
11121314151617
18192021222324
25262728293031

Sites favoris

Shantitravel
Breaks from Delhi
Voyage en Inde
Voyage à Moto au Ladakh
Papillon Voyageur
L'Inde en ébullition
Voyages au Rajasthan
Voyages en Inde du Sud
Survivor India
Ceintures d'Avion

Rubriques


Derniers articles

Les Dzongs, forteresses-monastères, symboles d’un Royaume : le Bhoutan
YOGA & RELAXATION EN HIMALAYA
Mustang, le royaume interdit
Le bouddhisme et les danses rituelles
Tracer sans laisser d’empreintes !

Amis

christelle
tatou44510
ellexa59
ludart

Newsletter

Saisissez votre adresse email

shantitravelrajasthan.uniterre.com / indesud.uniterre.com / www.vintagerides.com (voyage en Inde en moto Royale Enfield) / www.porteurshimalaya.org / www.aujourdhuilinde.com / Indeaparis / www.tourisme-en-inde.com / www.inde-en-ligne.com / www.franceinindia.com / ToutPondi.com / shantitravel.com / www.djoh.net / Partir en Inde / alexandre.lebeuan (Linkedin)