Blog Shanti Travel - Voyage et récit sur l'Inde

Let's go pour un trek de nettoyage !

Le but de la mission : 

Sensibiliser les locaux au ramassage d’ordures non-biodégradables ainsi que l’équipe locale qui nous accompagne (cook, helper, horseman…).

 


 

Leh, 10 septembre, la fin de saison du Ladakh est proche…

En route pour Phanjila qui sera le point de départ de notre « cleaning trek » !

Sur quatre marcheurs, nous sommes deux à avoir adapté notre sac à dos en « poubelle ». Très pratique pour le nettoyage du sentier de marche ! Munis de gants, nous ramassons des bouteilles en plastique ou en verre, conserves, emballages de tabac chiqué, chewing-gum, chips, Maggi Noddles, etc…

Une grande partie des habitants de la région qui ne savent pas que faire de leurs déchets, les jettent par-dessus le ravin… Please, protégez Dame Nature !

Ils ont dû nous prendre pour des fous avec nos gants et nos poubelles ambulantes. Certains endroits de campement paraissent propres mais si on se rapproche un peu de la rivière, il y a de quoi s’attrister…

En revanche, j’ai été surprise de la prise de conscience de Tashi, le propriétaire du campement qui se trouve au pied du Dundenchen. Là, des poubelles sont mises à disposition, l’endroit est propre et très agréable. Tashi a même préparé des sacs de poubelles qui iront directement à Chilling. Merci, l’espoir n’est pas perdu !

 

En quatre jours de trek, nous avons récolté deux énormes sacs de déchets ! A Chilling, un petit camion nous attendait pour ramener les poubelles et le matériel de trek vers Leh.

Le problème du Ladakh est qu’il n’y a pas réellement de système de recyclage. La plupart des déchets sont brûlés, enterrés ou déposés dans un endroit condamné. Certaines agences de voyages ont pris l’initiative de ramener avec eux les déchets non-biodégradables du trek.

 

La gestion des déchets reste malgré tout un problème majeur dans la capitale. C’est donc de là que les gens peuvent mieux prendre conscience de ce qui est laissé en pleine nature !

Il existe quelques associations locales sur Leh qui tentent de faire un travail de sensibilisation écologique (Women’s Alliance of Ladakh, Dzomsawww.isec.org.uk ) ainsi que des associations étrangères comme GERES (Groupe Energies Renouvelables, Environnement et Solidaritésqui avec un partenariat local apporte ses compétences et ses services dans le domaine de l’environnement, de l’énergie et de l’agro-alimentaire. Plus d’infos sur : http://geres.free.fr/

 

Dans ce type d’action, il est nécessaire avant tout que les Ladakhis prennent eux-même conscience de ce problème de déchets. Si l’initiative vient de leur côté, la répercussion sera plus grande et surtout durable !



 

Article écrit par Sonia, et photos de Stéphanie.

  


Publié à 12:06, le 6-nov-2009, Chiling
Mots clefs : PhanjilaChillingréchauffement climatiqueshanti traveltrekking Ladakhtrek Ladakhcircuit Ladakhvoyage Ladakh

{ Lien }

Julley, julley ! Welcome in Ladakh ! Bienvenue au Ladakh (Ladakh-Zanskar - Inde)

En passant par la voie aérienne, c’est Leh, la capitale du Ladakh qui vous accueille. A 3500m d’altitude, la première consigne est le repos, un effort minimum et la consommation d’eau est fortement recommandée dans vos voyages au Ladakh ! Soyez indulgents avec vos globules rouges, ils ont du mal à suivre…!

Très vite, vous vous demanderez si vous êtes toujours en Inde ! La région est truffée de monastères bouddhistes perchés sur le haut d’une colline ou perdus dans le creux des montagnes. Une sensation d’immensité s’installe rapidement, nous sommes en permanence entourés de chaînes de montagnes avec des sommets s’échelonnant de 5 000m à 7 000m d’altitude ! L’Himalaya n’aura pas fini de vous surprendre, croyez-moi !

Le Ladakh faisant parti de l’état du Jammu & Kashmir, la population est composée de bouddhistes et de musulmans. Lors de votre balade à Leh, vous serez amenés à croiser les ladakhis, les kashmiris, les tibétains et les indiens. Une fois bien acclimatés et un bon ptit déj’, prenez le chemin qui mène vers le Palais Royal en passant devant la Mosquée de Main Market (le marché principal). Vous aurez le plaisir de découvrir d’autres petites maisons bien typiques. Une première halte au Red Maitreya Temple vous permettra de reprendre votre souffle et d’admirer cette impressionnante sculpture du Bouddha Maitreya (Bouddha du Futur). Au Palais, seule une salle de prière est encore active, le bâtiment est en pleine rénovation ! Mais continuez de monter un peu et votre effort sera récompensé une fois arrivé au Mont Tsemo (Sommet de la victoire) où la vue est grandiose !

Si le vent souffle assez fort, tendez l’oreille, les drapeaux de prières propagent le mantra de la compassion « Om Mani Padme Hum »…

Après ce ressourcement, la balade peut continuer dans la vieille ville en passant sa tête au Polo Ground. Avec un peu de chance, un match ou une autre festivité y aura lieu ! Pour le p’tit creux du midi, vous n’aurez que l’embarras du choix pour déguster des bons plats de la région tels que les momos ou une bonne thukpa ! Je n’en raconte pas plus, laissez-vous tenter !

Côté shopping, Mesdames, faites-vous plaisir ! Vos yeux pétilleront devant les mille et une pièces en argent serties de superbes pierres. Et saurez-vous faire la différence entre un foulard en pure pashmina et les imitations ? Messieurs, gardez à l’œil votre femme et votre porte-monnaie… !

Plus typique et plus gastronomique, rendez-vous dans Main Market où les femmes ladakhies vous attendent avec leurs légumes frais et leurs délicieux abricots. Ils sont à tomber par terre et n’hésitez pas à vous procurer des abricots secs, une bonne source énergétique pour les treks au Ladakh !

Pour le coucher du soleil, prenez la route de la Shanti Stupa en passant par le quartier des backpakers (ou routards) du Changspa. Vous aurez une vue de Leh encore plus large accompagnée de sa verdure et des couleurs du soleil couchant.

Et pour finir la balade, appréciez le calme et la simplicité au Samkar Monastery où la puja (prière du soir) vous plongera dans une ambiance intimiste.

« Om Mani Padme Hum »…

Article écrit par Sonia Cabella, Guide - Accompagnatrice au Ladakh - Zanskar.


Publié à 06:14, le 12-jan-2009, Ladakh
Mots clefs : Himalaya indienbouddhisme en Indevoyage Ladakhtrekking Ladakhtrek Ladakh

{ Lien }

{ Page précédente } { Page 2 sur 2 } { Page suivante }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Juillet 2018  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 1
2345678
9101112131415
16171819202122
23242526272829
3031 

Sites favoris

Shantitravel
Breaks from Delhi
Voyage en Inde
Voyage à Moto au Ladakh
Papillon Voyageur
L'Inde en ébullition
Voyages au Rajasthan
Voyages en Inde du Sud
Survivor India
Ceintures d'Avion

Rubriques


Derniers articles

Les Dzongs, forteresses-monastères, symboles d’un Royaume : le Bhoutan
YOGA & RELAXATION EN HIMALAYA
Mustang, le royaume interdit
Le bouddhisme et les danses rituelles
Tracer sans laisser d’empreintes !

Amis

christelle
tatou44510
ellexa59
ludart

Newsletter

Saisissez votre adresse email

shantitravelrajasthan.uniterre.com / indesud.uniterre.com / www.vintagerides.com (voyage en Inde en moto Royale Enfield) / www.porteurshimalaya.org / www.aujourdhuilinde.com / Indeaparis / www.tourisme-en-inde.com / www.inde-en-ligne.com / www.franceinindia.com / ToutPondi.com / shantitravel.com / www.djoh.net / Partir en Inde / alexandre.lebeuan (Linkedin)