Blog Shanti Travel - Voyage et récit sur l'Inde

Mustang, le royaume interdit

Aujourd'hui, quittons un peu le Ladakh pour s'aventurer au coeur du Mustang, le Royaume interdit .

Royaume protégé des contreforts de l’Himalaya, le Mustang est un îlot entre le Népal et le Tibet. Egalement appelé Royaume de Lo, il tire son nom du Tibétain Mun Tang qui signifie « plaine fertile ». Une traduction révélatrice d’une situation géographique inédite au cœur de l’Himalaya, qui a permis à la culture Lo-ba de perdurer en préservant ses traditions. Ce minuscule royaume situé au Nord des massifs Annapurna et du Dhaulagiri, aurait d’ailleurs inspiré Rudyard Kipling pour imaginer son « Kafiristan » de L’Homme qui voulut être roi[1].

Le Mustang est un minuscule territoire de 80 km de long sur 45 km de largeur, encadré au Nord par les plateaux tibétains et au Sud par les hauts cols népalais. Les éléments naturels ont largement protégé et continue de protéger le Mustang des influences extérieures, préservant ainsi ses traditions. Situé à plus de 2500m d’altitude et caché par la barrière himalayenne, le Mustang est relativement épargné par les moussons estivales. Entourés de grands cols tels que l’Annapurna et le Dhaulagiri, ses paysages sont arides, secs et venteux, sans oublier l’absence de végétation qui en fait un terrain propice aux tempêtes de désert. 

Les falaises du Mustang sont creusées d’habitations troglodytes et de nombreux vestiges archéologiques retrouvés, font du Royaume de Lo l’un des plus grands sites préhistoriques en Asie. Lo Mantang est la capitale du Mustang le Royaume interdit  qui ne compte que 3 villes et 30 villages de petite taille. A partir de 1952, les premiers étrangers pénètrent au Mustang.  Et c’est en 1964, lorsque l’explorateur Michel Peissel s’y intéresse, qu’il y recense pas moins de 29 cités troglodytes[2]. Les conditions climatiques y sont rudes et poussent les Mustangi à quitter les cols et pour aller s’établir dans le Sud en attendant que l’hiver passe.

Sur un certain nombre de point, les habitants du Mustang sont plus proches des Tibétains que des Népalais. Commerce, famille,…les liens avec le Tibet ont toujours été très forts, notamment à cause des accès plus faciles vers les plaines tibétaines que vers les sommets népalais. Néanmoins, depuis 1951, le Mustang appartient au territoire Népalais et son roi, le Lo Rgyal-p a conservé son autorité symbolique jusqu’en 2008. Cette année là, le gouvernement népalais a pris la décision d’abolir la monarchie du Royaume de Lo en attribuant au roi déchu le simple statut de citoyen népalais.

La géographie n’explique pas tout et n’est pas le seul élément qui a protégé le Mustang des influences extérieures. En effet, jusque dans les années 1970, les étrangers n’étaient pas autorisés à pénétrer sur le territoire mustangi, d’où le surnom de « Royaume interdit ». Après l’abolition de la monarchie, le gouvernement népalais a souhaité préserver ce statut en imposant, dès l’ouverture de la région, un permis de séjour relativement cher pour les étrangers. Un prix à payer pour découvrir l’un des derniers endroits au monde encore préservés des touristes.

Les plus privilégiés peuvent désormais s’aventurer dans un royaume mythique pour une immersion exceptionnelle. Le Mustang se visite de préférence entre avril et octobre afin d’éviter les conditions hivernales extrêmes. Le trek reste la meilleure solution pour découvrir le Mustang, ses paysages, ses maisons troglodytes et ses habitants. Il faut compter 20 jours pour réellement apprécier le Royaume interdit , ses trésors naturels, ses villages et monastères traditionnels et la gentillesse de ses habitants. Si ce trek vous intéresse, contactez l’agence Shanti Travel, experte dans les treks en Himalaya (www.shantitravel.com) pour des voyages sur mesure, voyages à la carte ou des voyages en groupe organisé.

 

Découvrez plus de programme en Himalaya sur le site www.trek-ladakh.fr

 


[1] L’homme qui voulut être roi, Rudyard Kipling, Ed. Gallimard, Paris, 1973

[2] Mustang, Royaume Tibétain Interdit, Michel Pleissel, Ed. Arthaud, Paris, 1969


Publié à 14:10, le 7-mai-2012, Mustang
Mots clefs :

{ Lien }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Juillet 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

Sites favoris

Shantitravel
Breaks from Delhi
Voyage en Inde
Voyage à Moto au Ladakh
Papillon Voyageur
L'Inde en ébullition
Voyages au Rajasthan
Voyages en Inde du Sud
Survivor India
Ceintures d'Avion

Rubriques


Derniers articles

Les Dzongs, forteresses-monastères, symboles d’un Royaume : le Bhoutan
YOGA & RELAXATION EN HIMALAYA
Mustang, le royaume interdit
Le bouddhisme et les danses rituelles
Tracer sans laisser d’empreintes !

Amis

christelle
tatou44510
ellexa59
ludart

Newsletter

Saisissez votre adresse email

shantitravelrajasthan.uniterre.com / indesud.uniterre.com / www.vintagerides.com (voyage en Inde en moto Royale Enfield) / www.porteurshimalaya.org / www.aujourdhuilinde.com / Indeaparis / www.tourisme-en-inde.com / www.inde-en-ligne.com / www.franceinindia.com / ToutPondi.com / shantitravel.com / www.djoh.net / Partir en Inde / alexandre.lebeuan (Linkedin)