Blog Shanti Travel - Voyage et récit sur l'Inde

Trekking au Zanskar (Ladakh-Zanskar - Inde)

 

Nathalie, Patricia, Aline et moi sommes partis le 07 août de Leh pour Lamayuru, point de départ de notre aventure. En chemin, nous avons fait un détour à pied par le monastère de Phyang et celui d’Alchi, certainement le plus beau monastère du Ladakh, et l’un des chefs d’œuvre de l’art mondial. Datant du XIème siècle, c’est aussi l’un des plus anciens monastères du monde tibétain. Les fresques sont d’une finesse rarement égalée dans tout l’Himalaya. Parmi les cinq temples qui le constituent, chacun offre une splendeur particulière avec des peintures alliant l’art kashmiri et tibétain ; une perle esthétique fragilisée par le temps qui passe… Puis visite de la Gompa (monastère) de Lamayuru pour assister a la puja du soir (cérémonie de prières). Enfin nous rejoignons Wanla où notre campement est monté et où notre équipe de muletiers nous attend.

 

C’est parti pour 10 jours de marche et 6 cols à franchir dont le fameux Sengge La à 5000 m !!! Shanti Travel nous l’a promis !

 

Jour 1 : La route longe la piste jusqu’à Hanaputta. Dans ce village doit se tenir une réunion officielle car de nombreuses jeeps affluent de tous côtés et les femmes ont revêtu leurs plus belles parures. Nous quittons la piste et la civilisation pour rejoindre Phanjila. Je pars en avance afin d’obtenir la meilleure place de campement à côté du village. Le soir, les villageoises nous proposent du chang (la bière d'orge fermenté), excellent !

 

Jour 2 : Longue matinée de marche le long de la rivière avant d’accéder au pied du 1er col. Nous prenons une pause déjeuner dans un tea shop en regardant le sommet à la fois rêveurs et impatients. Nous entamons l’ascension du Sirsir La (4800 m) d’où nous découvrons un paysage rougeâtre. Une descente raide (sous la pluie) s’ensuit jusqu’à Photoksar, superbe village accroché aux pentes herbeuses, au pied d’une immense paroi. Le campement étant situé en bordure de rivière, nous décidons, malgré la fatigue, de continuer vers un autre campement un peu plus haut (mais au sec). Cela raccourcit également la journée de demain ! Tous les autres groupes ayant installé leurs tentes en bordure de rivière se retrouvent les sardines dans l’eau… Nous sommes tout de même récompensés par un superbe arc-en-ciel qui entoure le village. Moment magique ! Après le montage du campement, la pluie redouble d’effort. Après le dîner, nous regagnons nos tentes rapidement car demain sera une des journées les plus difficiles avec le col le plus haut à franchir.

 

Jour 3 : Départ matinal afin d’entamer l’ascension du Bumiktse La (4200 m) puis franchissement de plusieurs vallons et d’un gué qui nous mènent au pied du Sengge La qui culmine à 5000 m. Nous avons de la chance, le ciel se dégage juste au moment où nous atteignons le mur de mane du sommet. Après une longue descente, nous atteignons le campement.

 

Jour 4 : Aujourd’hui, 2 cols à franchir mais sans grande difficulté : le Kiupa La (4200 m) et le Murgum La (4100 m) à travers des paysages minéraux. Superbe vue sur le village de Skiumpata. Arrivée au village de Lingshet et son magnifique monastère où les moines au large sourire réalisent tangkas et mandalas à l’aide de pigments minéraux naturels. Nous en profitons pour partager un « chaï » avec eux.

 

Jour 5 : Au lieu de nous reposer au village, nous décidons d’avancer tranquillement jusqu’au pied du col Anuma La (4710 m) et ses interminables lacets.

 

Jour 6 : Départ matinal. On attaque direct l’ascension qui aura été pour moi la plus difficile car le cuisinier a préparé d’excellents pancakes ce matin là et je n’ai pas pu résister. Du coup, la montée me semble interminable... Après 1h30 de grimpette, on arrive au sommet. Le soleil commence sérieusement à taper. Mais quel spectacle! Nous avons une vue sur les sentiers parcourus les deux derniers jours. S’ensuit une longue descente le long de la rivière dans une étroite vallée caillouteuse jusqu’au camp situé en dessous de Snertse au pied du Parfi La, près du pont suspendu qui enjambe la rivière Omachu.

 

Jour 7 : Tout le monde se lève le cœur léger ce matin. Nous avons devant les yeux le dernier col : le Parfi La (3 900 m). Du sommet, on aperçoit enfin la  rivière Zanskar, la vue est époustouflante mais il faut vite redescendre afin de rejoindre la verdoyante Hanumil.

 

Jour 8 : Longue journée à plat jusqu’à Pishu, village Zanskari particulièrement joli. Les villageois ont le sourire car il a beaucoup neigé l’hiver dernier, et l’herbe autour du village est donc bien verte grasse, et en quantité suffisante pour nourrir chevaux et yakhs, à l’inverse de l’an dernier, où les villageois ont dû en importer de Padum. Arrivés au campement, nous apprenons que le lendemain se tient le festival du petit village de Sani. Le cuistot et le muletier feront l’étape jusque Karsha tandis que nous essayerons de rejoindre Sani par la route.

 

Jour 9 : Départ avant le lever du soleil afin de rejoindre la piste qui relit Zangla à Padum. Une jeep pleine de zanskaris endimanchés nous prend en stop. Ca tombe bien, il vont à Padum. De la capitale du Zanskar, nous prenons un bus local jusqu’à Sani. Nous y passerons la journée pour assister aux danses traditionnelles, rencontrer les moines et déguster la tsampa. En fin d’après-midi, nous retrouvons notre campement monté. Nous partons découvrir le village et prenons l’apéro dans un petit restaurant, le luxe !

 

Jour 10 : Dernière étape ! nous rejoignons Padum à travers une grande plaine venteuse. Nous décidons de prendre une chambre afin de nous rafraîchir. Dernière soirée avec l’équipe de muletiers qui aura vraiment été au top ! Le chang a coulé à flôts !!

 

Jours 11 & 12 : Retour en jeep sur Leh avec un arrêt à Panamik. Réveil au pied du Nun et du Kun (7000 m) magique !

On en a pris plein les yeux (et le ventre) car il faut dire que le cuisinier était exceptionnel et que les paysages étaient magnifiques ! Les équipes locales recrutées par Shanti Travel ont été bienveillants avec nous tout le long du voyage. Tout était au rendez-vous : rencontres, panoramas et dépassement de soi…

 

Article écrit par Laurige, responsable du pôle Himalaya à Shantitravel

 

Pour plus d’informations : http://www.shantitravel.com/Au-Coeur-du-Zanskar-de-Lamayuru-a.html?lang=fr


Publié à 06:12, le 23-jan-2009, Sa-ssu-K'a-erh Shan
Mots clefs : campement Ladakhmoines du Ladakhmonastere LadakhMontagne en Indetrekking au ZanskarAscension au Ladakhvillage Inderandonnée ladakhtrek au Ladakh

{ Lien }

Qui suis-je ?

Accueil
Qui suis-je ?
Mon itinéraire
Livre d'or
Archives
Amis
Album photos

Mes albums

Où suis-je actuellement ?



«  Juillet 2017  »
LunMarMerJeuVenSamDim
 12
3456789
10111213141516
17181920212223
24252627282930
31 

Sites favoris

Shantitravel
Breaks from Delhi
Voyage en Inde
Voyage à Moto au Ladakh
Papillon Voyageur
L'Inde en ébullition
Voyages au Rajasthan
Voyages en Inde du Sud
Survivor India
Ceintures d'Avion

Rubriques


Derniers articles

Les Dzongs, forteresses-monastères, symboles d’un Royaume : le Bhoutan
YOGA & RELAXATION EN HIMALAYA
Mustang, le royaume interdit
Le bouddhisme et les danses rituelles
Tracer sans laisser d’empreintes !

Amis

christelle
tatou44510
ellexa59
ludart

Newsletter

Saisissez votre adresse email

shantitravelrajasthan.uniterre.com / indesud.uniterre.com / www.vintagerides.com (voyage en Inde en moto Royale Enfield) / www.porteurshimalaya.org / www.aujourdhuilinde.com / Indeaparis / www.tourisme-en-inde.com / www.inde-en-ligne.com / www.franceinindia.com / ToutPondi.com / shantitravel.com / www.djoh.net / Partir en Inde / alexandre.lebeuan (Linkedin)